layering-japonaise

Depuis toujours, le maquillage se nourrit d’influences étrangères. Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le layering qui est un art traditionnel japonais qui consiste à purifier sa peau.

C’est quoi le layering ?

Après les tresses africaines, intéressons-nous aujourd’hui à l’Asie. Le layering est une pratique ancestrale japonaise qui consiste à prendre soin de la peau de son visage en rendant son teint plus lumineux et plus pâle. L’idéal de beauté du pays du soleil levant étant les peaux très claires, le layering est là pour aider toutes celles qui le souhaitent à tendre vers cet idéal.

Au Japon, le layering se décline en plusieurs recettes avec toujours l’idée de rendre sa peau du visage plus pure après plusieurs étapes successives : purification, soin, nettoyage, application de sérum… Cet art ancestral japonais prend le doux nom de “saho” et dans toutes les régions du pays, des recettes traditionnelles de layering se transmettent de génération en génération.

En France, c’est une influenceuse, Sonia, qui tient le blog “Les Chroniques de Sonia”, qui a popularisé cette démarche sous le nom très français de “Millefeuille”. Elle a d’ailleurs déposé cette marque à l’INPI, dans une optique de commercialisation. Il faut dire que cette tendance arrive dans notre pays avec la montée en puissance des cosmétiques naturels.

Etapes du layering

Comme évoqué plus haut, le layering consiste en une succession de plusieurs étapes pour purifier sa peau et préserver son teint clair et pur. Nous allons analyser chaque étape de la recette traditionnelle la plus connue pour vous expliquer comment, vous aussi, vous pourrez prendre soin de votre peau avec cette méthode japonaise.

Nettoyage complet de la peau

Il faut commencer par effectuer un double nettoyage de la peau de son visage. Le premier se réalise avec une huile démaquillante pour enlever les corps gras qui constellent notre peau. Ensuite, on doit passer une couche de savon pour supprimer à la fois le surplus d’huile (celle qui n’a pas pénétré la peau) ainsi que les impuretés de la peau, principalement celles qui proviennent de la pollution atmosphérique (circulation automobile, émissions industrielles…). Enfin, il faut appliquer une lotion sur le visage pour parfaire le démaquillage et éliminer les dernières traces de calcaire qui pouvaient encore être présentes de façon résiduelle.

Application du sérum et protection

Pour protéger sa peau, il faut ensuite appliquer un sérum qui permettra de la revivifier, de la purifier et de l’apaiser en profondeur. C’est un véritable rituel à respecter. Une fois le sérum réparateur appliqué, il faudra protéger sa peau, le temps que le sérum puisse véritablement agir. Pour cela, il faudra appliquer une crème de jour (si c’est le jour et que vous ne sortez pas de chez vous) ou une crème de nuit (si vous avez appliqué ce traitement le soir avant de vous coucher) afin de laisser agir pleinement le sérum et profiter à fond de ses effets réparateurs.

Si vous avez la peau sèche qui a du mal à garder son niveau d’hydratation, vous pouvez y rajouter une huile comme celle de Sang Noir pour venir sceller l’hydratation et empêcher les actifs de s’évaporer.

Le lendemain de ce traitement layering, si vous souhaitez sortir, nous vous recommandons d’appliquer sur votre peau une crème solaire afin d’éviter d’abîmer le traitement que vous avez réalisé la veille, et de le rendre par la même inefficace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici