degustation-vin-jeune

La connaissance du vin n’est plus un privilège réservé à une certaine élite. Aujourd’hui, l’œnologie est une discipline ouverte à tous ceux qui souhaitent devenir des initiés à condition de s’investir et de faire preuve de curiosité. Voici quelques conseils à suivre pour devenir un connaisseur dans ce domaine.

Connaitre le procédé de fabrication

Pour commencer, un vrai passionné de vin se doit de connaître parfaitement les différents procédés de fabrication du vin. Nous parlons bien ici de plusieurs procédés, car un champagne ne se fabrique pas de la même manière qu’un vin rouge, ou qu’un vin blanc liquoreux. D’ailleurs, tous les amateurs de vin s’intéressent aussi à d’autres procédés de fabrication d’autres boissons comme le brassage de la bière ou la fabrication du whisky par exemple. Pour cela, il suffit d’aller visiter un château ou un domaine qui organise une visite guidée de leur chai. C’est très intéressant et certains prestataires proposent même des parcours pour visiter plusieurs châteaux en effectuant un circuit en car, ce qui permet de déguster des vins en toute sécurité. 

Connaitre les principaux cépages

Le goût d’un vin dépend d’un certain nombre de paramètres. Les plus intéressants sont le terroir et le cépage. Le cépage désigne la variété de la vigne (cabernet franc, cabernet sauvignon, merlot, syrah, pinot blanc…). Ces deux paramètres entrent en ligne de compte pour l’obtention de la célèbre AOC (appellation d’origine contrôlée). Par exemple, les grands vins de Bordeaux sont un mélange de cabernet franc, de cabernet sauvignon et de merlot. Chaque cépage apporte un goût particulier et il est important de les connaître.

Apprendre à déguster les vins

La dégustation est avant tout un moment convivial à partager avec des gens que l’on apprécie. Beaucoup d’amateurs de vins n’hésitent pas à commander des bouteilles de grands crus de châteaux réputés sur des sites spécialisés dans la vente de vins millésimés et à organiser des soirées de dégustation. Mais la dégustation d’un vin est aussi tout un art et il y a des gestes à connaître. Pour cela, rien de tel que de suivre des stages ou des ateliers de dégustation autour du vin pour apprendre l’art de goûter un vin. Ces ateliers ou ces stages sont proposés parfois chez le producteur directement, chez les cavistes, où l’on peut également prendre des cours particuliers. 

Travaillez votre odorat

L’une des parties les plus importantes de la dégustation consiste à sentir le vin en l’aérant progressivement. On y reconnaît notamment les notes de fruits, d’épices, ou de fleurs. Malheureusement, développer les réflexes au niveau de l’odorat est ce qu’il y a de plus difficile. C’est pour cette raison que l’on conseille d’abord aux amateurs de vin d’arrêter ou de fortement limiter leur consommation de tabac qui parasite fortement les saveurs. Ensuite, vous pouvez une liste des parfums que l’on retrouve dans le vin en allant vous renseigner sur les sites spécialisés. Le plus efficace est de vous entrainer à sentir et à goûter les produits frais, mais il existe aussi des arômes en fiole pour s’entrainer régulièrement. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici