bouchons-champagne

En matière de champagnes l’année apparaît rarement sur l’étiquette, sauf si le champagne est millésimé. L’année de récolte est alors mentionnée, garantissant une qualité exceptionnelle pour plusieurs raisons, dont leur longue maturation. Dans cet article nous allons voir quelles différences il y a entre un champagne millésimé ou non.

Les champagnes millésimés, le signe d’une année exceptionnelle

Les vins sont désignés par leur région de provenance. Le champagne est donc un vin provenant de la région Champagne, dans le Grand Est de la France, et est devenu une AOC, appellation d’origine contrôlée afin de garantir l’authenticité et le savoir-faire local de ce vin. Un millésime quant à lui est un nombre qui désigne une année, il permet ainsi de déterminer facilement l’âge de certains produits, notamment les vins, l’alcool et donc le champagne.

Un champagne millésimé est donc un champagne qui provient de la vendange (récolte) d’une année. Ils sont une minorité. Contrairement à un champagne classique, un champagne millésimé est synonyme d’une année exceptionnelle qui sera ainsi mise en valeur en n’étant pas assemblée avec d’autres années de récolte. De même, les champagnes vintages sont issus de la récolte d’une unique année également. (Vintage au lieu de millésimé dans les pays anglo-saxons)

Les bons champagnes millésimés par année

Ce sont les producteurs de champagne qui décident librement de millésimer leurs vins ou non, en prenant en compte le caractère du vin, sa récolte et les aspects financiers qui lui sont propres.

En général, les maisons de champagne s’accordent sur les mêmes années pour définir les champagnes millésimés, cela est un signe d’un bon champagne millésimé. Parmi les bonnes années figurent 1990, 1996 et 2002 notamment. Plus récemment, il y a aussi 2012 et 2015.

Les champagnes millésimés doivent rester au minimum trois ans en cave (contre 15 mois pour les champagnes sans années) afin de bien s’arrondir, pour être commercialisés, cependant il arrive parfois qu’ils y restent 10 ans voire plus. Cela leur confère donc des arômes spécifiques, singuliers et introuvables dans d’autres vins, et donc un prix bien plus élevé.

Les champagnes non millésimés, des champagnes plus courants

Les champagnes non millésimés sont donc des champagnes provenant de la récolte non pas d’une seule année mais de plusieurs années. On parle alors de ‘bruts sans année’. Cela permet aux producteurs d’avoir une production régulière de champagne, en assemblant des vins des précédentes années, dont le goût sera à peu près constant. Chaque maison de champagne crée donc sa propre signature de ‘brut sans année’ ou champagne non millésimé, qui n’a pas besoin de reposer en cave. Certains champagnes sont obtenus par exemple à partir de 40% de Chardonnay, 30% de Pinot Noir et d’autres vins. C’est le chef de cave qui choisit quel assemblage réaliser.

80% des vins sélectionnés annuellement par le guide Hachette des vins sont des champagnes non millésimés. Une majorité donc.

Vous pouvez comprendre maintenant quelles différences existent entre un champagne millésimé ou non, prenez le temps de lire les étiquettes et descriptions pour y voir un peu plus clair.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici