On connaît actuellement un regain de sensibilisation pour les compositions ainsi que les matières des produits que l’on consomme. Notons que la literie ne se trouve pas en marge de cette sensibilisation, et c’est bien sûr le cas du matelas, des parures de lits et notamment des couettes. Evoquer le terme « couette », fait aussitôt penser au confort, à la chaleur et au moelleux, ainsi qu’à la grasse matinée, des points qui dépendent principalement de la composition du produit. Couette naturelle ? Couette synthétique ? La première option se révèle plus avantageuse que la seconde. Explications…

Les couettes naturelles sont thermorégulatrices et offrent un gonflant et un moelleux incomparables

En duvet ou en plumettes, les couettes naturelles offrent à ceux qui se l’approprient un confort sans précédent. Certains modèles synthétiques cherchent eux aussi à atteindre cette caractéristique, mais force est de constater que le niveau de confort qu’ils procurent laisse toujours à désirer. De par leur garniture entièrement naturelle, leur gonflant se tasse très difficilement, ce qui n’est malheureusement pas le cas des couettes synthétiques. Autrement dit, leur volume peut demeurer intact dans le temps.

Aussi moelleuses qu’aériennes, les couettes en duvet ou en plumettes, comme les couettes Castex haut de gamme, laissent circuler l’air et procurent une excellente thermorégulation naturelle. Elles offrent une sensation de chaleur en hiver et de fraîcheur en été. Précisons également que le duvet (d’oies ou de canards) ou les plumes avec lesquelles sont garnies les couettes naturelles disposent d’excellentes vertus isolantes. Ainsi, selon la température de la chambre, ces couettes ont la capacité de pallier les écarts thermiques de façon à leur permettre de dormir confortablement et sereinement.

couette naturelle en duvet

Les couettes naturelles disposent d’une durée de vie conséquente

Les couettes naturelles sont certes plus onéreuses que les modèles synthétiques, mais leur coût atteste bien sûr le fait qu’elles sont nettement plus avantageuses que leurs consœurs. Notons aussi qu’elles constituent un investissement misant sur le long terme. Pour cause, elles se démarquent par leur longue durée de vie. Elles gardent ainsi plus longtemps leurs propriétés thermorégulatrices, leur moelleux, leur gonflant, mais surtout le niveau de confort qu’elles procurent. C’est ce qui explique en effet pourquoi les couettes naturelles sont des produits avec lesquels les couettes synthétiques ont du mal à rivaliser. Selon le modèle sélectionné, la durée de vie d’une couette naturelle oscille généralement entre 10 et 15 ans (contre 4 et 5 ans pour les couettes synthétiques), mais à condition qu’elle soit correctement entretenue.

Les couettes naturelles pour lutter contre les allergies et la prolifération des acariens

Contrairement aux idées reçues selon lesquelles le duvet et les plumes sont associés aux réactions allergiques, les couettes naturelles disposent d’un caractère hypoallergénique. Qui plus est, leur garniture, selon de nombreuses études ayant été menées par des experts, serait défavorable au pullulement des acariens. Cela est bien sûr grâce aux propriétés thermorégulatrices dont disposent les couettes naturelles. Ces propriétés permettent bien sûr à ces dernières de contrer l’humidité et la chaleur excessives, lesquelles forment un climat idéal à la prolifération des acariens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici