tireuse pompe a biere

Que ce soit pour la maison ou un restaurant, pourquoi se priver des bonnes bières du pub ? Et si vous profitiez de bières fraîchement tirées du fût où que vous vouliez ? Grâce aux tireuses à bière c’est possible.

Qu’est-ce qu’une tireuse à bière ?

Une tireuse à bière permet d’avoir des bières à température idéale à la maison, comme si vous étiez au pub. Elles seront, ni trop fraîches, ni trop tièdes. De plus, vous ne gaspillerez pas d’emballages de bouteilles ou de canettes.

Egalement appelée pompe à bière, elle permet de pomper la boisson contenue dans un fût pour servir une pression. La tireuse à bière est composée de plusieurs composants :

  • Un fût contenant la bière ;
  • Une tireuse ;
  • Une bonbonne de gaz carbonique (CO2) pour pousser la bière.

Pour s’en procurer une, il faut se rendre en magasin ou tout simplement la commander en ligne. À noter qu’en plus de changer le fût, il faut aussi changer la cartouche de CO2, en général à chaque fois qu’un nouveau fût est installé. Même si l’acquisition peut représenter un investissement, il sera amorti car les bières vendues à l’unité sont plus chères.

Comment fonctionne une tireuse à bière ?

Il existe 2 types de tireuses à bière : l’une mobile, l’autre typique des débits de boissons. Dans les 2 cas, le schéma général reste le même :

  1. La bonbonne envoie du CO2 vers le fût ;
  2. Le CO2 pénètre dans le fût de la tireuse à bière ;
  3. La bière est expulsée vers la tireuse ;
  4. La bière passe par le circuit réfrigérant ;
  5. La bière sort par le bec de tirage.

Bien évidemment, dans le détail, les opérations sont un peu plus complexes.

La première des choses à retenir, c’est que le CO2 présent dans la tireuse ne gazéifie pas la bière, elle l’est déjà grâce à la levure. Son rôle est de pousser la boisson vers la sortie, de plus il évite que le gaz de la bière ne s’échappe.

Pour que la bière en fût soit bien conservée, 3 paramètres doivent être contrôlés :

  • La température de la bière doit être constante (en °C) ;
  • La pression exercée par le CO2 sur le fût (en kg/cm2) ;
  • Le taux de saturation en CO2 de la bière (en g/L).

Chaque fût de bière subit une pression différente en fonction de la saturation et de la température de stockage de la bière. Par exemple, à 20 °C, il faut environ 2,2 bars de pression.

Dans le cas d’une tireuse mobile, il faut garder en tête qu’une fois le fût percé, sa durée de vie n’est que de quelques jours. Au-delà, la qualité de la bière diminue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici