Les gens sont de plus en plus conscients des conséquences de leurs choix alimentaires sur l’environnement et la santé. C’est ainsi que de nombreuses personnes ont commencé par adopter un mode de vie vegan. Cela implique qu’elles doivent commencer par porter des chaussures vegan. Découvrez l’impact de ces dernières sur l’environnement.

Qu’est-ce que le véganisme ?

De plus en plus développé, le véganisme est une philosophie et un mode de vie qui visent à exclure toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux. Ce mode de vie s’applique dans plusieurs aspects de la vie : alimentation, habillement, mobilier, etc.

Le véganisme promeut le développement et l’utilisation d’alternatives « sans animaux » pour le bénéfice des animaux, des humains et de l’environnement. En termes simples, elle désigne la pratique qui consiste à se passer de tous les produits issus des animaux. En effet, les végans évitent d’exploiter les animaux à quelque fin que ce soit, la compassion étant l’une des principales raisons pour lesquelles beaucoup choisissent un mode de vie végétalien.

Zoom sur les chaussures vegan

Les chaussures vegan sont des modèles qui ont été fabriqués sans un seul produit d’origine animale. En effet de mode, les chaussures vegan font fureur auprès des femmes et des hommes. Vous en trouverez dans des magasins spécialisés qui se sont lancés dans la vente de chaussures vegan. Elles ne contiennent pas de produits qui ont été testés sur des animaux. Cela exclut de nombreux matériaux traditionnellement utilisés dans la fabrication des chaussures, comme le cuir, la laine, la fourrure et certaines colles.

Heureusement, les options en matière de chaussures vegan n’ont fait que s’améliorer au fil des ans. Non seulement les cuirs synthétiques sont couramment utilisés dans tous les types de chaussures, mais les technologies des matériaux ont progressé. Les chaussures entièrement ou principalement fabriquées en matériaux synthétiques sont prolifiques, notamment dans les chaussures pour un mode de vie actif.

Quels matériaux utiliser pour fabriquer des chaussures vegan ?

Les chaussures vegan sont le plus souvent fabriquées avec des matériaux synthétiques de qualité supérieure. Cela inclut la semelle extérieure, l’assise plantaire amovible, les lacets et tous les autres composants de la chaussure. Les progrès réalisés dans le domaine des matériaux synthétiques ont permis de proposer davantage d’options, un meilleur style et des performances plus élevées pour les chaussures vegan. Les fibres les plus utilisées sont le coton, le lin, le polyester, la microfibre, l’acrylique, le nylon, le tissu denim, etc.

Parmi les préoccupations entourant les chaussures vegan figurent l’exploitation d’animaux exotiques pour leur peau et la cruauté, associée à l’industrie alimentaire et aux sous-produits animaux. C’est pour cela que vous ne verrez pas de cachemire ou d’alpaga dans une chaussure vegan.

Les chaussures vegan finissent également souvent par être moins chères que les modèles fabriqués avec des matériaux à base d’animaux. Elles sont désormais largement acceptées dans le monde de la mode, ainsi que sur le marché du sport et des loisirs.

Comment reconnaître une chaussure vegan ?

Les chaussures vegan ressemblent à n’importe quelles chaussures traditionnelles. À vue d’œil, il est difficile de faire la différence entre les deux. Il existe des baskets, des sandales, des souliers, des bottes et même des chaussures à talons vegan.

Cela dit, une question demeure : comment savoir si les marques utilisent réellement des produits respectueux des animaux pour leurs chaussures ?

Pour cela, vous devez vous fier aux étiquettes. Celles-ci offrent des informations sur les matériaux utilisés pour la fabrication des chaussures. C’est pourquoi il faut toujours vérifier les étiquettes avant d’acheter les chaussures. Vous pourrez ainsi éliminer toutes les chaussures fabriquées à partir de peaux, de plumes, de fourrure, de cuir et de laine d’animaux. Il existe également des marques qui se sont exclusivement consacrées à la fabrication d’accessoires de mode vegan.

chaussures vegan

Comment prendre soin d’une paire de chaussures vegan ?

Une fois que vous aurez acheté des chaussures vegan, vous devrez apprendre à prendre soin de vos chaussures et à les entretenir. Les chaussures vegan sont un investissement financier important et vous ne voulez certainement pas qu’elles s’abîment parce que vous n’en avez pas pris soin. Voici quelques conseils sur la façon de prendre soin de vos chaussures vegan.

Évitez une trop grande quantité d’eau

Contrairement au daim, au cuir et aux autres produits d’origine animale, les matériaux vegan ne sont le plus souvent pas imperméables. Par conséquent, s’ils sont mouillés, il faudra beaucoup de temps pour les sécher. Une exposition prolongée dans l’eau augmente aussi les risques de moisissures. Si vous laissez vos chaussures vegan se mouiller, elles sentiront mauvais et auront un aspect affreux, comme n’importe quelles chaussures traditionnelles.

Nettoyez vos chaussures avec un chiffon humide

Les chaussures sont faites pour se salir et s’abîmer. Alors que certaines personnes plongent habituellement leurs chaussures dans de l’eau savonneuse ou les mettent dans la machine à laver, vous devez garder vos chaussures vegan aussi sèches que possible. Pour nettoyer des chaussures vegan, utilisez un chiffon humide et un peu de vinaigre pour éliminer les tâches rigides. S’il s’agit d’une tâche à base de graisse, un peu de liquide vaisselle ou de l’eau chaude feront un excellent travail.

Quel est l’impact environnemental des chaussures vegan ?

Tout ce que nous produisons a un impact sur l’environnement d’une manière ou d’une autre. Mais le simili cuir, surtout s’il est à base de plantes, est une option plus viable que le cuir animal. D’après des experts, le cuir de vache est l’un des tissus les plus polluants dans le monde de la mode. Il est plus polluant que le nylon, le polyuréthane et le polyester.

Les dépenses environnementales liées à l’élevage d’animaux pour la consommation humaine sont également énormes. C’est pourquoi le cuir ne peut être considéré comme une option écologique.

Cela ne signifie pas pour autant que le simili cuir ou les autres alternatives vegan sont spécifiquement écologiques. Les produits chimiques toxiques inclus dans la production ne peuvent pas être négligés, tout comme le fait que ces matériaux ne sont pas biodégradables.

Leur impact environnemental est cependant moindre que celui des produits d’origine animale. De plus, depuis quelques années, les fabricants essaient de réduire leur impact en privilégiant une économie à chaîne courte qui permet de limiter notamment l’émission de gaz à effet de serre. C’est pourquoi les chaussures vegan sont de plus en plus tendance auprès des femmes et des hommes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici