Le trekking est l’une des activités favorites des campeurs et des amoureux des grands espaces montagneux. C’est l’occasion de découvrir la nature autrement, d’admirer les paysages, parfois couverts de neige. En raison des températures souvent basses en montagne, il est conseillé de bien s’équiper. Si vous prévoyez votre première randonnée en montagne, il y a en effet des indispensables dont vous ne pouvez vous passer. Comment bien préparer votre sortie trekking en montagne ? Quels vêtements privilégier ? La doudoune, un incontournable de votre vestiaire de sportif.

Trekking en montagne : prévoyez une bonne doudoune

Vous avez prévu une escapade en montagne pendant quelques jours ? Il est préférable que vous soyez équipé et paré pour tout affronter. L’une des choses qui caractérisent les séjours en montagne, ce sont les températures qui peuvent être très basses. Pour réussir et profiter pleinement de votre randonnée, l’un des essentiels réside dans le choix des vêtements. Pour les randonnées, il est recommandé de privilégier le système des trois couches de vêtements.

La doudoune fait partie de ces vêtements modernes parfaitement adaptés aux froids et recommandés pour des escapades en montagne. Elle peut être utilisée en deuxième ou troisième couche.

La doudoune est une veste légère généralement garnie en matière synthétique, ou en duvet, afin d’apporter une parfaite isolation thermique. Elle est déperlante et offre une très bonne protection contre le froid. Le principe des doudounes est de vous permettre d’utiliser votre propre chaleur pour vous tenir au chaud.

Pour un trekking dans des conditions extrêmes, nous vous conseillons une doudoune adaptée à la montagne, dont le garnissage offre une barrière contre le froid. Une telle doudoune offre une bonne protection thermique. Ces doudounes sont spécialement conçues pour résister à des conditions de grands froids tout en vous apportant un côté douillet, respirant et déperlant.

D’autre part, étant donné que vous allez marcher probablement pendant quelques jours, vous pouvez choisir une doudoune en duvet à la fois compacte et légère. L’avantage de ce modèle est que vous pourrez le ranger facilement sans alourdir votre sac à dos. Renseignez-vous sur les températures et les conditions climatiques prévues pour le lieu où vous partez en trekking : cela vous sera utile dans le choix de votre doudoune et pour le reste de votre équipement.

doudoune

Avec une doudoune dite ultra légère en seconde couche, vous pouvez facilement affronter les grands froids. Vous pouvez choisir une doudoune de couleur pour égayer votre tenue de trekking. Notons que le tissu de votre vêtement doit être assez épais pour éviter que celui-ci se déchire au moindre accrochage.

Les doudounes sont conçues avec des poches et souvent, une capuche. Les poches peuvent être isolantes ou garnies de fermetures éclair. L’objectif étant de conserver le plus de chaleur possible à l’intérieur du vêtement. La capuche est bien évidemment parfaite pour les déperditions de chaleur par la tête.

Il est préférable de ne pas porter de doudoune en duvet lorsqu’il pleut. Le duvet supporte en effet difficilement l’humidité. Une doudoune en duvet met ainsi plus de temps à sécher. Vous pouvez donc mettre dessus une veste imperméable ou opter pour une doudoune en filaments de polyester.

N’oubliez pas d’acheter une housse pour y ranger votre doudoune avant de la mettre dans votre paquetage.

Quels autres vêtements prévoir pour un trekking en montagne ?

Le principe ici est de sélectionner des articles fonctionnels. Chaque vêtement doit donc être minutieusement choisi. Que vous choisissiez une doudoune en seconde ou en dernière couche, nous vous recommandons d’emporter des tee-shirts, une polaire et un manteau imperméable. Prévoyez en plus un pantalon et un pantacourt spécial trekking, ainsi que des shorts pour le confort.

Vous devez choisir des chaussures de trekking avec une taille au-dessus de celle de vos chaussures de ville, à bonne largeur, imperméables, confortables et, de préférence, montantes. Les semelles doivent être épaisses, cousues et non glissantes.

Pensez également à une bonne paire de gants, à un tour de cou et des sous-vêtements en coton.

Et parce qu’il y a aussi du soleil en montagne, nous vous recommandons des chapeaux à bords, de la crème solaire et des lunettes de soleil.

Choisir un bon sac de trekking

Le sac de trekking est un accessoire indispensable. Sans lui, vous ne pouvez transporter tout votre équipement. Le sac adapté pour une escapade d’une journée n’est pas le même que celui utilisé pour trekking de plusieurs jours. Il doit contenir toutes vos affaires importantes, sans pour autant vous alourdir.

Pour un trekking de quelques jours, nous vous conseillons un sac à dos dont le volume est compris entre 20 et 40 litres. Mais si vous partez en famille, ou si vous prévoyez un bivouac, privilégiez un sac avec un volume supérieur à 40 litres.

De plus, votre sac doit être à la taille de votre dos et avoir des sangles réglables, une ceinture et d’autres options.

Une fois que votre choix est fait, l’espace dans votre sac de trekking doit être optimisé au maximum. Vous devez placer chaque chose à sa place en répartissant le poids, afin que le sac ne pèse pas plus lourd d’un côté que de l’autre.

Pour apporter une double protection à vos affaires en cas de pluies, prévoyez des petits sacs pour accueillir vos vêtements et autres affaires à protéger. Vous pourrez ensuite insérer ces pochons à l’intérieur de votre sac de randonnée.

L’indispensable sac de couchage

Pour un randonneur, il est impossible de faire l’impasse sur le sac de couchage. Il vous sera bien utile pour passer des nuits reposantes et surtout chaudes. Il existe plusieurs types de sacs de couchage ; ils diffèrent suivant la taille, le poids, l’indice de température, ou encore le garnissage.

De plus, tous les sacs de couchage ne vous tiendront pas au chaud s’ils ne sont pas adaptés à la température de la zone où vous compter dormir. Vous avez le choix entre les sacs de couchage en duvet et les sacs en synthétique. Si les premiers permettent de vous tenir parfaitement au chaud, les autres ont l’avantage d’être plus résistants à l’humidité.

De même, veillez au poids de votre sac de couchage. Un duvet reste plus léger qu’un synthétique. Pensez à choisir un matelas pour augmenter l’efficacité du sac de couchage.

Une tente adaptée

L’un des accessoires indispensables pour un bivouac réussi, surtout par temps froid et/ou humide, est la tente de campement. Elle vous préserve des grands vents et des intempéries. Puisque vous vous déplacez, vous allez devoir la porter. Nous vous conseillons donc de choisir une tente en dessous de 2 kg pour 2 personnes.

Vous pouvez choisir une tente non-autoportante et imperméable pour résister aux basses températures. D’ailleurs, plutôt que d’acheter votre tente, pourquoi ne pas en louer une ? C’est une bonne option si vous ne faites ce type d’escapades que rarement. Complétez enfin votre tente par un tapis de sol.

Les autres accessoires

Il y a bien d’autres petits accessoires qui vous seront bien utiles pour votre séjour en montagne. Dans votre sac de trekking, essayez donc de trouver de la place pour :

  • la trousse de secours,
  • un couteau suisse,
  • une lampe frontale,
  • des filtres à eau ou une gourde filtrante,
  • une carte de votre zone de randonnée.

Prenez également des bâtons de trekking si vous marchez sur une longue distance. Ils vous aideront à mieux supporter le poids de votre sac.

Un dernier conseil, si vous prévoyez un trekking sur une longue distance, ou sur un terrain un peu difficile, pensez à alléger votre paquetage. Cela vous permettra de faire des économies d’énergie. D’une manière générale, vos conditions de trekking influenceront le choix de votre équipement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici