Comment réussir son dallage extérieur ?

Comment réussir son dallage extérieur ?

Le dallage extérieur de votre maison est un projet de grande envergure. Il doit pour cela être bien pensé, parce que de lui dépendent votre confort et votre bien-être lorsque vous décidez de passer du temps sur votre terrasse par exemple. Cela suppose qu’en préparant votre projet de dallage extérieur, vous devez prendre en compte certains critères que nous jugeons importants pour le succès des opérations. Le choix ces matériaux, le type de pose, la facilité d’entretien, et bien évidemment le prix, sont par exemple des modalités à considérer.

L’essentiel à savoir avant de poser votre dallage extérieur

La mise en place d’un dallage extérieur nécessite de prendre en amont plusieurs précautions. En effet, il s’agit d’un projet qui nécessite des travaux importants comme vous pouvez le voir sur de même qu’un budget important.

Pour cela, rien ne doit être laissé au hasard. Nous vous conseillons donc de prendre en compte la destination de votre dallage extérieur avant de choisir le revêtement le plus adapté. Ce choix se fera selon qu’il s’agit d’une cuisine extérieure, d’une terrasse, d’un espace extérieur de détente, etc.

Essentiellement, nous estimons que vous devez choisir le matériau adapté en tenant compte de sa durabilité, ainsi que de sa résistance face aux intempéries et aléas climatiques. De même, le choix du matériau doit tenir compte du confort, de la sécurité et de l’esthétique.

Source sur le dallage extérieur : https://www.lamaisonsaintgobain.fr/jardin-terrasse/conseils/embellissement/dallage-exterieur-bien-choisir-le-sol-de-votre-terrasse

Le bois naturel

Un dallage en bois naturel est gage d’une terrasse chaleureuse. Brut ou teinté, le bois saura vous faire bénéficier de sa chaleur naturelle dans votre espace, même si un entretien régulier sera nécessaire pour en conserver l’esthétique. Pour plus de résistance, vous pouvez miser sur des lames de bois composites, réputées pour leur résistance, étant une association de bois et de polyéthylène recyclé. Facile à entretenir, il faut compter entre 15 et 20 euros le caillebotis pour l’avoir.

dallage extérieur

La pierre naturelle

Plus esthétique et authentique, la pierre naturelle est un choix élégant et épuré. Appréciée pour son cachet mâtiné, la pierre naturelle vous offre des options diverses de dallage, comme l’ardoise, le travertin, le granit, la pierre calcaire ou l’intemporel marbre. De même, elle permet différents types de poses, allant de la pose en bande à la pose en opus romain, et en opus incertum. L’entretien et le prix sont tributaires du modèle que vous choisirez. Pour l’ardoise, le travertin ou la pierre de Bourgogne, comptez au moins 60 euros/m², et près de 150 euros/m² pour le marbre ou le granit.

La pierre reconstituée

Mélange de matériaux naturels et de mortier, les dalles en pierre reconstituée sont aussi une possibilité intéressante. La diversité des tailles et des formes est un atout essentiel ici, en plus de la légèreté et de l’étanchéité qui caractérisent ce type de pierre. Parce que dotée d’une densité et d’une épaisseur considérable, la pierre reconstituée se distingue par sa durabilité, en plus d’être moins onéreuse que la pierre naturelle. Elle coûte environ 25 euros le m².

La dalle en béton

Durable, résistante aux chocs et intempéries, la dalle en béton s’est perfectionnée au fil des ans, proposant aujourd’hui, de multiples possibilités esthétiques. Mélange de ciment, de gravier et de sable, elle se décline en dalle imprimée et en dalle gravillonnée. Cette dernière se composant d’un carré de béton et de gravillons de tailles différentes. Il faut compter de 15 euros à 60 euros le m², selon le modèle choisi, pour l’avoir.

Laisser un commentaire

Fermer le menu