marque-ray-ban-lunette

Ray Ban est aujourd’hui une marque de lunettes iconique dont tout le monde raffole. Qui n’a pas eu une paire de Ray Ban au moins une fois dans sa vie ? Cependant, bien que la marque soit connue par absolument toutes les générations, peu de gens sont réellement au courant de son histoire…

Les origines de la marque

Tout commence en 1853 lorsque Bausch et Lomb, deux confrères opticiens, décident de lancer leur société de recherche en ophtalmologie, dans le but des créer les premiers verres solaires.

Les choses commencent vraiment à bouger en 1927, lorsque le lieutenant de l’US Air Force, John A. Macready, fait la demande à la société Bausch et Lomb de lui fabriquer des lunettes de soleil « protectrices à verres panoramiques et enveloppants », alors qu’il revient d’une traversée de l’Atlantique en ballon.  Débute alors une belle collaboration de laquelle en découle, trois ans plus tard, la création des verres appelés « RB3 », qui filtrent les infrarouges et ultraviolets.

En 1933, l’Armée de l’air américaine commande directement à la Bausch et Lomb, un modèle de lunettes qui serait adapté à ses pilotes de chasse. Le modèle est au point en 1936 et se fait commercialiser sous le nom « d’Aviator », après avoir d’abord été désigné comme étant le modèle « Anti-Glare ». Reconnaissable très facilement grâce à ses formes carrées comme ici chez l’opticien krys.com.

ray-ban-aviator

La naissance de la marque Ray Ban

La marque Ray Ban (de « ray banished ») voit le jour en 1937 et signifie littéralement « anti rayon de soleil ». C’est en partie grâce au fait qu’elle ait immédiatement été adoptée par toute l’armée américaine, les stars de cinéma et autres célébrités, que la marque a très vite connu un succès fulgurant. Les lunettes de soleil Ray Ban font alors partie de la complète panoplie de l’époque pour être stylé, avec le Zippo, la paire de jeans et les chewing-gums.

Le modèle « Aviator »

Commercialisé dans les années 60, il est surtout populaire à partir des années 80 grâce à la vitrine que leurs font les vedettes à l’instar du chanteur Michael Jackson.

Les « Wayfarer », modèle culte

En 1952, le deuxième modèle de la marque, qui deviendra lui aussi mythique, est lancé. La « Wayfarer » est aujourd’hui encore plus que populaire. En effet, c’est le modèle de lunettes le plus vendu au monde. Ce modèle est lui aussi très plébiscité par les stars hollywoodiennes. Elles sont repérées sur des acteurs comme Donald Wayne Jonhson, Jack Nicholson et Audrey Herpburn. Même des stars du rock comme The Blue Brothers, des chanteurs de folk comme Bob Dylan et Ray Charles, figure incontournable du blues, les portent fièrement.

Elles connaissent plusieurs petites périodes de déclin pour faire définitivement leur retour à la fin des années 2000.

wayfarer-ray-ban

Les « Clubmaster »

En 1986, sort le modèle des lunettes « Clubmaster » inspirée de Malcolm X. C’est un triomphe de plus pour la marque.

clubmaster-ray-ban

Déclin et retour en force

Malheureusement, la marque connaît une période de crise aux alentours des années 90. En 1999, Bausch et Lomb vend sa marque au groupe italien Luxottica pour 640 millions d’euros, ce qui lui permet, en 2006, de faire un retour en force sur le devant de la scène et enregistre 14 millions de ventes de paires de lunettes cette année-là.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici