picture-coloration-vegetale-ethique

Certaines études récentes menées par l’Union européenne indiquent qu’en Europe, près de 60% des femmes et 5 à 10% des hommes se teignent les cheveux. Toutefois, l’usage des produits de coloration chimiques est très controversé depuis plusieurs années. En effet, il a été prouvé que ceux-ci étaient nocifs pour la santé humaine, ainsi que pour l’environnement. Ils contiennent des substances agressives qui fragilisent les cheveux et qui en outre sont soit allergisantes, soit cancérigènes. Et pourtant, il existe des solutions plus simples et respectueuses de votre santé, si vous souhaitez réellement réaliser une coloration. Ces solutions sont faites à partir de produits végétaux, et protègent le cheveu et la santé. Pour plus de naturel et une meilleure santé, nous vous proposons de découvrir ce qu’est la coloration végétale.

Qu’est-ce que la coloration végétale ?

La coloration végétale est basée sur l’exploitation de colorants naturels issus du mélange de plantes tinctoriales, de plantes ayurvédiques et d’eau chaude. Parmi les plantes les plus utilisées, on retrouve notamment le henné, le rhassoul, le rocou, le curcuma, la camomille, le safran, l’hibiscus, l’amla et le bhrami.

Ces colorations se présentent généralement sous la forme de poudres. Elles ne contiennent pas de produits chimiques et limitent les risques d’allergies. Par ailleurs, il faut signaler que certaines colorations végétales portent en plus la certification Bio, notamment lorsque la culture des plantes qui les constituent correspond aux exigences de ce label.

Il est possible d’effectuer toute une palette de colorations, allant du blond vénitien au rouge acajou, en passant par plusieurs déclinaisons de bruns. Cependant, si vous êtes brune et que votre objectif est d’avoir des cheveux blonds dorés, cela est impossible avec une coloration bio. Vous devrez au préalable faire décolorer votre chevelure avant de la teindre dans le blond souhaité. Par ailleurs, avec la coloration végétale, il n’est pas possible d’obtenir des tons pastel (rose, violets, etc.). Au contraire, grâce aux savoir-faire de professionnels qualifiés, vos cheveux seront structurés et illuminés de manière à leur redonner de la profondeur.

De nombreux coiffeurs en France sont désormais conscients des enjeux sanitaires et environnementaux liés à l’utilisation de produits chimiques et se refusent ainsi à les utiliser, à l’instar de Biocoiff’, une chaîne de salons de coiffure bio qui s’est spécialisée dans la coloration végétale pour le plus grand bonheur de ses clients.

Il convient de noter que l’adoption de ces produits naturels en salon ne présente pas seulement des avantages pour les clients qui bénéficient de ces soins beauté capillaires, mais également pour les professionnels de la coiffure qui les manipulent au quotidien. En effet, l’utilisation de produits végétaux bio offre de meilleures conditions de travail aux coiffeurs et préserve leur santé sur le long terme, en les éloignant des produits chimiques traditionnellement utilisés dans les salons conventionnels.

coloration-vegetale

La coloration végétale : comment ça fonctionne ?

Il est recommandé pour une première coloration bio de se rendre dans un salon de coiffure où les professionnels maîtrisent ce type de traitement. En effet, il va falloir analyser vos cheveux pour déterminer le type de coloration à poser, ainsi que les soins les plus appropriés. Cela permet également de mieux définir le temps de pose qu’il vous faut. C’est l’étape du diagnostic.

Les étapes de la pose

La réalisation d’une coloration végétale se fait en 3 étapes.

  • Le masque shampoing à l’argile

Après le diagnostic, les cheveux sont lavés avec un shampoing masque à l’argile blanche (encore appelée kaolin) qui va aider à nettoyer le cheveu en profondeur. Cette étape va permettre de débarrasser le cheveu de toutes les toxines et résidus chimiques qu’il contient.

  • La pose de la couleur végétale

Une fois les cheveux propres et séchés (partiellement), les poudres végétales devant servir à la coloration seront mélangées à de l’eau chaude. Il faut préciser ici que l’utilisation de l’eau chaude est conseillée, car elle permet une libération plus facile des pigments. L’usage d’une eau chaude déminéralisée est particulièrement recommandé.

Lorsque la pâte obtenue sera lisse et sans grumeaux, elle sera appliquée sur les cheveux, des racines jusqu’aux pointes. Les cheveux seront alors recouverts correctement puis il faudra laisser prendre sous un casque à vapeur chauffante. Le temps d’attente varie selon les clients, mais il faut compter entre 30 minutes et 2 heures.

Lorsque le temps de pose sera écoulé, il faudra passer au rinçage des cheveux. Le seul moyen de s’assurer qu’il ne reste plus de colorant dans les cheveux sera de rincer jusqu’à ce que l’eau de rinçage devienne totalement claire. Vous pourrez dès ce moment apprécier votre nouvelle couleur de cheveux.

  • Le soin après couleur

Suite au rinçage, il est recommandé de procéder à un masque fixateur et protecteur. Pour cela, optez pour un masque à l’huile essentielle d’ylang-ylang. Par son action, ce masque va permettre de fixer la coloration, mais il va également apporter de la brillance et de l’éclat, puis aider à la pousse et fortifier les cheveux.

Pour l’obtenir, mélanger de l’huile essentielle d’ylang-ylang avec de la poudre de henné neutre. Appliquez sur les cheveux en partant des pointes vers les racines, puis massez le cuir chevelu doucement pendant quelques minutes. Vous devez attendre encore 15 à 30 minutes avant de rincer, sécher et coiffer vos cheveux.

L’entretien de la chevelure colorée

Juste après votre première coloration, il est recommandé d’éviter tout shampoing pendant au moins trois jours, parce que les pigments continuent d’agir et donc votre couleur s’améliore. Vous pouvez réitérer votre coloration environ toutes les 6 à 8 semaines.

Mais entre temps, vous devez remplacer tous vos produits d’entretien habituels (surtout le shampoing) par des produits doux, sans parabène, sans sulfates ou oxydants. Notez que si votre couleur dégorge la première fois, c’est normal. Il faudra refaire un soin colorant dans les délais et petit à petit cela se fixera tout seul.

Une solution pour un meilleur soin des cheveux

Contrairement aux colorations chimiques dont l’action consiste à casser la nature du cheveu en écartant les écailles afin de teinter le cheveu jusqu’à sa racine, les colorations végétales couvrent plutôt le cheveu. En effet, elles se collent naturellement à la kératine naturellement présente dans la chevelure et leur fixation est consolidée par la chaleur. Elles offrent de ce fait un rendu plus naturel qui va se patiner avec le temps. De plus, avec cette technique, vous n’aurez pas de problème de démarcation lorsque vos cheveux vont repousser. Les séances de reprises de racines ne seront donc pas aussi fréquentes qu’avec des colorations chimiques.

A qui s’adresse cette technique ?

Les personnes qui souffrent d’allergies, de démangeaisons, de psoriasis, d’eczéma et autres problèmes dermatologiques apprécient particulièrement les colorations végétales. Il en est de même pour :

  • ceux et celles qui suivent des traitements médicamenteux
  • ceux et celles qui subissent ou ont subi des traitements de chimiothérapie
  • les personnes au cuir chevelu sensible, ou abîmé par des colorations chimiques ou d’autres traitements de cheveux trop agressifs

Les colorations végétales sont également sans danger pour les femmes enceintes et les femmes allaitantes.

Un soin écoresponsable

Utiliser une coloration végétale pour ses cheveux, c’est également opter pour la préservation de la planète. En effet, lorsque vous rincez votre teinte, l’eau qui s’écoule et qui rejoint la nature d’une manière ou d’une autre est neutre de tout produit oxydant, fixateur ou conservateur.

Par ailleurs, il faut souligner que le henné (principal agent colorant de toutes les colorations naturelles) est une plante qui ne nécessite que peu d’eau pour sa culture. Aucun engrais ni pesticide n’est par ailleurs nécessaire à sa production. Au contraire, de plus en plus de producteurs affinent leurs méthodes de culture afin de s’orienter uniquement vers une production biologique de henné.

coloration-vegetale-zoom-sur-la-beaute-ethique

Faites attention aux fausses colorations naturelles

Les consommateurs doivent faire extrêmement attention lors du choix de leurs produits de coloration. En effet, il existe certaines enseignes peu scrupuleuses qui commercialisent des produits supposément végétaux, mais qui sont en réalité constitués de substances toxiques déguisées.

De ce fait, il est important de bien consulter les listes de composition des produits afin de détecter d’éventuels produits oxydants. Il est vrai que les colorations 100% végétales et bio coûtent plus cher que leurs homologues chimiques, mais elles sont meilleures. Alors le choix ne devrait pas être difficile.

Enfin, il faut noter que de nombreux professionnels de la coiffure peuvent vous aider à déterminer ce qui est bon de ce qui ne l’est pas, car ils se forment à l’usage de ce type de traitements naturels.

Ce qu’il faut retenir est que l’enjeu d’une coloration capillaire va bien au-delà de l’aspect esthétique et touche également à l’éthique. Teindre ses cheveux est un choix dont les conséquences impactent votre santé, celle de votre coiffeur, et se répercutent aussi sur l’environnement. Faites donc preuve de vigilance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici